• Le train baptisé "Cainiao"

Un premier train de fret au départ de Zhengzhou pour Liège05/03/2019

Ce samedi 2 mars, un convoi de marchandises exclusivement destinées à l’e-commerce transfrontalier est parti de Zhengzhou, capitale du Henan. Ce train va parcourir 11000 Km jusqu’à Liège, sa destination finale.

 

Une route de la soie par les rails

En 2018, une nouvelle ligne entre Zhengzhou et Liège a s’est ajoutée au service de cargo ferroviaire Chine-Europe. Cette ligne traverse des pays tels que l’Allemagne, la Pologne et la Russie pour atteindre la Chine. Le 24 octobre 2018 a eu lieu l’inauguration ainsi que le départ du premier train à destination de Zhengzhou. Ce 2 mars, ce fut au tour de la capitale du Henan de voir un premier train baptisé « Cainiao » partir pour Liège. En 2019, 2 à 3 trains de ce type circuleront chaque semaine et ce, dans les deux sens. Le transporteur ferroviaire chinois ZIH (Zhengzhou International Hub Development et Construction Co. Ltd.), l’Awex et Liege Airport ont conjointement organisé ce projet logistique destiné aux marchandises pour l’e-commerce transfrontalier.

Avec ce train au départ de Zhengzhou, c’est aussi la première fois qu’est appliqué le code de surveillance douanière « 9610 » pour le commerce électronique transfrontalier. Ajouté en 2014 par l’Administration générale des douanes, ce code permet aux e-commerçants de déclarer collectivement toutes les marchandises importées et exportées ainsi que de livrer les marchandises séparément. Pour ZIH, ce service devrait aider à résoudre les problèmes liés au suivi logistique ainsi qu’aux retards de trafic de fret.

 

Une position stratégique

Face à des concurrents hollandais et allemands, Liège a pu mettre en avant ses atouts, ainsi que l’installation prochaine d’Alibaba dans la Cité Ardente, pour faire pencher la balance en sa faveur. En plus de ZIH, d’autres logisticiens chinois comme Sinotrans et 4PX sont d’ailleurs arrivés à Liège depuis l’annonce de la venue du géant de l’e-commerce chinois.

Depuis 2018, les routes ferroviaires entre la Chine et l’Europe ont relié plus de 59 villes chinoises à 49 villes de 15 pays européens. Le trafic ferroviaire a de ce fait connu 6363 voyages, une augmentation de 73% par rapport aux chiffres de 2017. Liège s’inscrit donc dans cette nouvelle route de la soie et donne à la Wallonie ainsi qu’à ses entreprises des opportunités de développement au niveau international.

Sources : RTBF, L’Echo & Xinhua