EU-China Research & Innovation Stakeholders Tour19/04/2019

Les 26 et 28 mars derniers, AWEX-WBI en Chine a participé à la 2ème étape du « 2019 EU-China Research & Innovation Stakeholders Tour », à Wuhan et à Chongqing.

Officiellement inauguré le 12 mars à Jinan par M. Nicolas Chapuis, Ambassadeur de l’Union Européenne en Chine, le « 2019 EU-China Research & Innovation Stakeholders Tour» en est à sa sixième édition. Il s’agit d’une audacieuse campagne qui vise à accroître la sensibilisation sur la recherche et l’innovation à travers 10 villes chinoises. Le « Tour de Chine » met l’accent sur les opportunités qui sont offertes aux chercheurs et innovateurs chinois par les Etats Membres de l’UE et la Délégation de l’UE en Chine. Pour ce faire, les instruments de collaboration existantsavec des chercheurs et innovateurs européens sont présentés, tout en promouvant l’Europe comme une destination clé pour la recherche, l’innovation et lacréation de savoir.

Lors des  évènements de Wuhan et de Chongqing, l’équipe AWEX-WBI a collaboré avec United Investment Group (Hubei) afin de présenter le China-Belgium Technology Center (CBTC). Officiellement lancé en 2016 à Louvain-la-Neuve, le CBTC entend faciliter l’implantation d’entreprises chinoises en Europe, ainsique l’accès au marché chinois pour les entreprises wallonnes. L’ouverture des premiers bâtiments devrait avoir lieu en janvier 2020.

Le China -Belgium   Technology Center sera mis en œuvre  par quatre partenaires : la province du Hubei en Chine, l’AWEX, l’UCLouvain et l’inBW. Les travaux devraient durer huit ans pour, à terme, accueillir cinq incubateurs d’entreprises chinoises high-tech spécialisées dans les biotechnologies, les nanotechnologies, l’informatique et les télécommunications, l’optoélectronique et le développement durable. Ce projet, de l’ordre de 120.000 m², comprendra des bureaux, un hôtel de 160 lits, un centre de services et de conférences, de la logistique ainsi que des parkings. D’ici une dizaine d’années, 1.600 emplois devraient être créés par le CBTC, dont 40 % seront occupés par des Chinois et 60 % par des Belges.